Maximisez votre distribution DVB convergée

Accueil / Blog / Maximisez votre distribution DVB convergée

Maximize Your DVB Distribution Convergence

La convergence de la distribution est une solution majeure pour la diffusion de contenu vidéo sur différentes plateformes (soit, la possibilité pour les téléspectateurs de pouvoir passer d’un téléviseur à un appareil mobile …). Cela permet de réduire les coûts et la complexité de l’infrastructure, notamment par l’utilisation d’une seule source pour la diffusion de contenu. Cela permet également un déploiement plus rapide et un contrôle plus simple du contenu sur les différents écrans.

Cependant, alors que les téléspectateurs cherchent à obtenir leurs vidéos sur tous types d’écrans, les diffuseurs et les câblo-opérateurs sont confrontés au défi de fournir ces vidéos pour répondre à l’ensemble de ces besoins. Ceci est particulièrement difficile car les normes de régulation des médias et les exigences des utilisateurs ne cessent d’évoluer. Par conséquent, quelle que soit la solution utilisée pour la distribution, elle doit être suffisamment flexible pour pouvoir évoluer sans contrainte tout en répondant aux besoins changeants. Alors, comment résoudre ces problèmes, satisfaire vos spectateurs, en attirer de nouveaux et augmenter vos revenus ?

Comment fonctionne la convergence pour les réseaux de distribution 

La distribution convergée est le concept d’envoyer un seul flux vidéo (natif ou VoD) vers plusieurs plateformes, telles que les décodeurs TV et les appareils mobiles. Elle permet l’intégration de plusieurs normes de diffusion (par exemple, DVB-I/DVB-SIS/DVB Native IP/4G ̵ 5G) dans la même infrastructure. D’autre-part, cela offre aux abonnés un unique portail de services, tout en permettant aux opérateurs d’étendre leur portée et d’améliorer leurs marges.

La convergence de la distribution peut être envisagée pour toutes les couches des systèmes de distribution, de la couche physique à la couche applicative.

Examinons quatre normes de diffusion vidéo numérique (DVB) qui permettent cette convergence tout en apportant de nouveaux revenus potentiels aux diffuseurs :
  • DVB-I : une norme qui permet une expérience transparente, « de type broadcast », à la fois pour les chaînes OTT et pour celles de la diffusion numérique terrestre sur un téléviseur, ainsi qu’une expérience comparable au broadcast sur un téléphone portable ou une tablette. Avec un seul guide des programmes, les téléspectateurs peuvent basculer d’une chaîne à l’autre de manière transparente entre le contenu linéaire et non linéaire. Et ce, sans même se rendre compte qu’ils passent du broadcast à l’OTT ou vice-versa. Le standard DVB-I est un mécanisme de découverte de service indépendant du réseau de diffusion. Les services peuvent être transportés par satellite, par voie terrestre et via des réseaux managés ou non managés. La manière dont les services DVB-I doivent être transportés en 5G fait notamment l’objet d’un travail conjoint entre DVB et 5G Media Action Group (5G-MAG).
  • DVB-MABR : une norme qui spécifie comment les services basés sur des segments tels que DASH ou HLS peuvent être livrés en IP multicast. Il s’agit d’une technologie clé pour la convergence de la diffusion numérique terrestre et du streaming. Souvent considéré comme l’IPTV de nouvelle génération, où les opérateurs sortant du MPEG-2 TS vont utiliser la même tête de réseau pour la télévision en direct tout comme à la demande ou de rattrapage.
  • DVB Native IP : une norme qui permet la distribution en IP natif de signaux audiovisuels par satellite, en tirant profit des standards DVB-I et DVB-MABR. Elle définit plusieurs couches de signalisation qui permettent de découvrir les différents flux IP et leur origine (en utilisant le multi-bitrate). Elle définit aussi le transport et l’encapsulation. Deux options sont disponibles. La première est une variante rétrocompatible utilisant l’encapsulation multiprotocole (MPE), où il est possible de transporter le flux IP dans un multiplex DVB-S2(x) MPEG-TS traditionnel. La seconde est un transport plus optimisé pour l’IP utilisant l’encapsulation de flux générique (DVB-GSE).
  • DVB-SIS : une norme qui permet de partager l’utilisation de la capacité satellitaire entre la distribution directe à domicile (DTH) et l’alimentation des émetteurs de télévision numérique terrestre (TNT). Le standard DVB-SIS définit un moyen de transporter des métadonnées via la capacité satellitaire afin de permettre des bouquets de chaînes personnalisés pour des régions spécifiques, tout en utilisant un seul multiplex.

 Toutes ces normes étant relativement nouvelles et le parc d’appareils disponibles et à niveau étant limité, cela représente un défi.

Par nature, la DVB-I définit une plate-forme commune similaire à la TNT. L’accès libre aux services DVB-I ne nécessite pas d’application spécifique. De plus, le fabricant de téléviseurs peut contrôler l’expérience des utilisateurs qui découvrent et explorent les listes de services DVB-I. L’émergence et l’adoption du DVB-I dépendront fortement de la réglementation et du soutien des fabricants de téléviseurs.

La mise en place du DVB-MABR en tant qu’IPTV de nouvelle génération nécessite un déploiement à grande échelle de passerelles domestiques et/ou de décodeurs TV. Les opérateurs devront gérer une période de transition importante avec coexistence de l’IPTV et du DVB-MABR. Le succès du DVB-MABR dépend en large partie de l’interopérabilité totale entre les fournisseurs, ce qui motive l’implication d’Ateme au DVB.

Le DVB Native IP permet à la vidéo d’atteindre plus de personnes. Alors que la disponibilité des passerelles est limitée en termes d’appareils disponibles, les téléphones mobiles et les tablettes sont largement déployés. C’est une grande incitation à adopter la norme IP Natif. En outre, l’IP Natif permet également un transport idéal par satellite pour la transmission aux systèmes 5G ou la diffusion OTT/IPTV.

Le DVB-SIS nécessite un dispositif spécifique capable de traiter avec précision les métadonnées, mais il est limité aux cas où il existe un réseau DTH fonctionnant en parallèle avec le réseau TNT, où le satellite alimente les émetteurs. Cependant, le DVB-SIS pourrait être une solution de secours efficace en utilisant le satellite afin de rendre plus robuste un réseau de diffusion TNT. Cela se traduirait par une réduction de moitié des coûts de distribution en éliminant le besoin d’un réseau TNT dédié, c’est un avantage indéniable.

Quels seraient mes bénéfices ?  

La convergence de la distribution permet aux opérateurs d’atteindre de nouvelles audiences et de générer des revenus supplémentaires, tout en optimisant l’utilisation du réseau grâce à des services hybrides. Mais les avantages ne s’arrêtent pas là, en particulier en ce qui concerne le DVB-I :

Plus d’options pour les téléspectateurs :
  • Les diffuseurs historiques peuvent enrichir leur offre en ajoutant à leurs chaînes de diffusion actuelles des chaînes numériques personnalisées issues de leur catalogue Web existant.
  • Les diffuseurs peuvent également proposer différents formats vidéo. Ceux-ci peuvent être linéaires (broadcast ou OTT) ou non linéaires (playlist) pour leurs chaînes. Et ils peuvent définir une priorité entre eux. Les téléspectateurs peuvent ensuite sélectionner le format qui leur est le plus approprié.
  • Pendant un événement, des chaînes supplémentaires peuvent être proposées pour des rediffusions, offrant ainsi un large éventail d’expériences visuelles.
  • Lorsqu’une chaîne populaire est broadcastée, elle peut être enrichie de composants supplémentaires disponibles en unicast (par exemple, des pistes audios ou des sous-titres permettant le support d’un large éventail de langues).
  • Des programmes régionaux peuvent être ajoutés au bouquet numérique national.
Risque et investissement réduits pour les diffuseurs :
  • Les diffuseurs peuvent lancer une chaîne occasionnelle ou tester une nouvelle chaîne puis la supprimer en cas d’échec commercial.
  • Les diffuseurs peuvent également optimiser le chemin de transmission sans nuire à leur audience. Par exemple, une chaîne numérique terrestre qui devient moins populaire peut continuer d’être diffusée en streaming. En même temps, l’espace disponible dans le spectre de diffusion est réattribué à un autre canal. L’inverse est également possible.
Meilleure monétisation :
  • Les diffuseurs peuvent bénéficier d’opportunités de monétisation supplémentaires. Ce faisant, non seulement ils offrent une continuité entre les expériences télévisuelles et mobiles, mais en plus, ils ancrent la relation avec leurs téléspectateurs, tout en gardant une facilité d’utilisation.
  • En ce qui concerne la publicité, il est également possible de spécialiser une chaîne en insérant des publicités régionalisées ou ciblées via OTT. Cette fonctionnalité peut également être limitée à une plage horaire spécifique (par exemple, aux heures de grande écoute ou le samedi).
Réduction des émissions carbone :
  • L’analyse tout au long de la chaîne de transmission peut mettre en évidence l’impact environnemental de la diffusion terrestre ou satellite des chaînes principales combinée à l’impact du streaming des programmes ciblés.
Portée accrue :
  • Les nouveaux entrants (services OTT) peuvent également bénéficier d’une meilleure visibilité et toucher un public plus large.

Ateme peut vous aider à maximiser les avantages

Ateme fournit aux diffuseurs et aux câblo-opérateurs une solution optimisée qui permet aux téléspectateurs de regarder des programmes retransmis avec une qualité proche de la source sur tous les types d’appareils, d’une manière interactive novatrice.

Ateme peut vous aider à maximiser les avantages des normes DVB-I/DVB-MABR. Pour ce faire, nous réalisons des encodeurs de haute densité des domaines OTT ou broadcast. L’utilisation combinée des analytiques issues des CDNs et de nos clients rend le streaming plus efficace, la manipulation de manifestes permet la publicité ciblée ainsi que le lancement de canaux FAST grâce à des solutions clé en main. De plus, lorsqu’ils sont utilisés avec notre tête de réseau convergée, les standards DVB-I/DVB-MABR permettent d’intégrer nos solutions de  streaming faible latence combinés avec des canaux terrestres statmuxés.

Notre solution de DAI peut vous aider à augmenter vos revenus avec des publicités personnalisées et ciblées envoyées via des canaux de streaming insérés au canal de diffusion.

Le standard DVB-SIS aide à optimiser le transport d’un multiplex numérique terrestre TNT combiné à une offre DTH.

Enfin, Le standard Native-IP est combiné avec la convergence sur le satellite de l’utilisation de format de type fichiers fragmentés. Avec la diffusion 5G, le satellite utilisant le standard DVB-NIP viendra compléter les solutions de diffusion pour atteindre plus d’utilisateurs sans avoir besoin de créer un maillage spécifique pour la 5G.

La convergence de la distribution à l’aide des standards DVB-I/DVB-MABR/DVB Native-IP/DVB-SIS peut vous aider à réduire les coûts opérationnels et à obtenir la plus grande flexibilité et évolutivité pour votre infrastructure moderne de contenu vidéo. Pour en savoir plus sur comment Ateme peut vous aider, contactez-nous. Et n’oubliez pas de consulter notre démo DVB-I sur le stand 5G18 au Mobile World Congress 2023 !



Ateme refonte